Informations pour les professionnels

Téléchargements

Afin de s’assurer des conditions de pré analytiques optimales, BIO MED 21 met à votre disposition les documents suivants :

pdf pdf pdf
Manuel de prélèvement Choix des tubes Guide des analyses
Il fournit aux préleveurs nombre d’informations utiles et nécessaires à la bonne réalisation de la phase pré-analytique. Il s’agit d’une table de préconisation qui rappelle de façon succincte les tubes dédiés aux grandes familles d’analyses. Il entre dans le détail des préconisations propres à chaque analyse (type de tube, conditions pré analytiques, modalités de transmission et délais de retour des résultats…).

 

pdf pdf
Guide des prélèvements bactériologiques Analyses transmises à un laboratoire externe
Catalogue en ligne de Biomnis Eurofins

Informations

La phase préanalytique est une étape cruciale de la réalisation de l’examen de biologie. Elle débute dès la préparation du prélèvement et s’arrête quand l’analyse proprement dite de l’échantillon commence.
Elle conditionne la validité du résultat et plusieurs signalements de réactovigilance ont mis en évidence l’importance de respecter les conditions de manipulation des échantillons.
Ces dernières années, la phase analytique de la biologie médicale a bénéficié de progrès technologiques et scientifiques importants mais la sophistication des procédés utilisés rend encore plus importante la phase préanalytique. Dans le cadre de notre système d’assurance qualité, le laboratoire Bio Med 21 attache une importance toute particulière à ce point.

  • Blood TestLa phase préanalytique comprend :
    • Le prélèvement : étape délicate, A titre indicatif il faut :
      • Ne pas laisser le garrot trop longtemps,
      • Ne pas trop serrer le garrot,
      • Respecter l’ordre de prélèvement des tubes,
      • Respecter le niveau de remplissage et le ratio sang/additif pour éviter les interférences soit entre l’additif et certains marqueurs (ex : TnIc et héparine) soit entre l’additif et son milieu (ex : fluorure et hémolyse),
      • Homogénéiser les tubes après le prélèvement par 6-8 retournements lents pour permettre une action complète de l’additif.
  • Le transport et transmission
  • Le prétraitement des échantillons
  • Les modalités de conservation

Cette étape préanalytique est sous la responsabilité du biologiste qu’elle soit traitée par des personnes placées sous sa responsabilité (techniciens, préleveurs) ou non (infirmières des services cliniques, infirmières libérales, etc.).
La Norme ISO NF 15 189 à laquelle sont assujettis les Laboratoires de Biologie Médicale requérants l’accréditation par le COFRAC (obligatoire pour tous les LBM en 2016 !) est particulièrement  rigoureuse et stricte sur le chapitre du Pré-Analytique : ainsi un laboratoire peut être amené à refuser un prélèvement non conforme. Les non conformités les plus fréquemment rencontrées sont :

  • Hémolyse,
  • Niveau de remplissage non respecté
  • Tubes non identifiés ,
  • Problème d’étiquetage,
  • Choix incorrect du tube,
  • Mauvais ordre de prélèvement,
  • Non-respect des instructions avant ou post prélèvement,
  • Mauvaise condition de transport,
  • Délai d’acheminement incorrect… etc…).

Chaque laboratoire est bien entendu à la disposition des préleveurs pour toutes informations complémentaires : n’hésitez pas à faire appel directement à eux.
Nous vous rappelons également que si les préconisations de prélèvement paraissent parfois très contraignantes, elles sont la base de la qualité des résultats biologiques produits pour nos patients communs !